52- adrien moisson wild immersion

"Je me suis penché sur mon Ikigaï, qui consiste à croiser nos champs de compétences, d’équilibre et ce pour quoi nous sommes payés"

Adrien 

"Je n’ai pas eu l’impression de vivre une déviation, mais plutôt une sorte de retournement radical.
Après une école de commerce et des débuts dans la production, j’étais à la tête d’une société qui réalisait des films publicitaires, des évènements... Une belle réussite qui ne m’empêchait pas de me poser des questions sur ces personnes aux compétences mal mises en valeur, sur la promotion de produits sans intérêt et voués à être rapidement obsolètes… Je voyais des artistes, des créatifs, des gens sensibles entraînés malgré eux dans une spirale de surconsommation morbide.

Je n’ai pas fait de burn-out mais ma remise en question a été violente. J’étais devenu obsédé par les scénarios de catastrophe écologique. Un soir, je me suis penché sur mon Ikigaï, cette méthode japonaise qui consiste à croiser nos champs de compétences, d’équilibre, et ce pour quoi nous sommes payés. Prenez un stylo, une feuille blanche et tentez l’expérience, c’est très instructif.
Pour moi, ce soir-là a été le déclic  ! J’ai tout de suite compris comment je pouvais concilier ce que je savais faire — la compta, le management, la production, le buzz — et ce qui me semblait important. J’ai vu comment les pièces du puzzle pouvaient s’assembler, avec notamment ma première formation de vétérinaire qui remontait d’un coup en top de liste et mes souvenirs de vacances d’été en Auvergne lorsque j’étais enfant.

Peu à peu, je suis devenu végétarien et minimaliste et j’ai réduit le nombre d’objets dont j’avais réellement besoin. Aujourd’hui, ma vie tient dans une valise.
J’ai créé le concept The Wild Immersion,une réserve animale virtuelle à laquelle on accède avec un casque.
Les images à 360° nous téléportent dans la nature en stimulant nos potentiels d’émerveillement. Je travaille avec mon équipe pour proposer cette expérience dans des salles de cinéma partout dans le monde, en commençant par Paris. L’idée est de communier avec les autres, mais aussi de se détendre, de sensibiliser à la nature et à la transition écologique.

Notre objectif ? Financer cinq réserves naturelles sur chaque continent dans les prochaines années. Je me suis engagé sur un long chemin… et demain commence dès aujourd’hui."

 

Propos recueillis par Antoine Couder / Photo DR

Partagez ce témoignage

PLUS D'HISTOIRES

Thierry

« Je suis né au Maroc, que j’ai dû quitter à l’âge de dix ans. Arrivé en France, j’ai été traité de bougnoule par les uns, de fils de colons par les autres. J’en ai conçu une grande souffrance et je n’y suis jamais senti chez moi. Après des études de...

Lire la suite

Ariel

« Je galérais. À l’époque, j’essayais de faire tourner une petite boîte qui faisait un peu de graphisme et de textile. Une aventure qui vivotait difficilement et qui restait pour moi trop limitée en termes de liberté et d’ambition artistiques. Je me sentais à l’étroit, la tête dans le guidon,...

Lire la suite

Natacha

« A 52 ans, je passe d'un CDI bien payé de directrice d’agence de publicité à… Pôle Emploi. C'est mon choix mais c'est brutal. À cette époque je suis publicitaire depuis près de 30 ans. J'ai toujours aimé étudier les comportements des gens et pour moi, la publicité c’était de la sociologie...

Lire la suite

Marc

« Le buzz est arrivé très vite ! Le Calinou a commencé à livrer des petits déjeuners il y a seulement six mois dans la région d’Arsy, près de Compiègne, mais ça faisait dix ans que j’y pensais. Mon parcours professionnel commence par un simple CAP force de vente. Je...

Lire la suite

Anthony

« Je suis un idéaliste. Jeune, je voulais oeuvrer contre les discriminations des minorités et pour une meilleure répartition de l’eau. Alors j’ai fait des études de sciences politiques, qui ont débouché sur un poste de « jeune diplomate ». J’ai très vite été envoyé en Namibie, où je suis...

Lire la suite

Aude

« Toi, tu passes à côté du plaisir de la musique à cause de tes exigences démesurées ! » Le jour où cet ami m’a envoyé ça dans les dents, cela faisait dix ans que j’avais lâché le piano. J’avais été une élève de conservatoire sans histoire jusqu’à mes vingt...

Lire la suite

Cyril

« Fin 2017, j’avais parcouru une vingtaine de pays et recueilli 500 interviews de personnes de 70 nationalités » Cyril « Après avoir terminé mon école de commerce, j’ai voulu mettre du sens dans ma vie professionnelle en créant une entreprise qui luttait contre le gaspillage alimentaire. On récupérait la nourriture invendue des…

Lire la suite

Sophie

Plus j’apprends l’astrologie et plus j’apprends sur moi, plus je suis dans le présent et plus j’ai confiance dans mon futur » Sophie « Je suis née dans une famille pleine d’amour mais aussi pleine de principes qui ne résonnaient pas en moi, dont je ne comprenais pas le sens. Je crois…

Lire la suite

Sandra

« Je sors, je bois, et je fume à l’excès, comme pour m’anesthésier » Sandra « La graine était plantée depuis longtemps : j’avais envie de changement. Au moment où je m’apprête à franchir le pas, le verdict tombe : ma mère est atteinte d’une leucémie. L’heure n’est plus à la prise de risques. Je…

Lire la suite
Julie

Julie

« Huit mois après cette prise de conscience, je débarquais à Lisbonne, avec ma fille, mon chat et mes cartons » Julie « Réalisatrice de documentaires sur la mode et mère célibataire, j’ai pendant vingt ans été tiraillée entre mon devoir de maman et mon métier. Manque constant d’argent et de temps, stress,…

Lire la suite