46- routier geek codeur

"Il fallait que je cesse d’être par monts et par vaux, que je me stabilise"

Damien

"A l’âge de 10 ans, j’ai commencé à tapoter sur un ordinateur, qui est vite devenu mon jouet préféré. Très vite, je me suis mis à programmer, des choses simples et puis un peu moins simples.
A l’époque, j’habitais avec ma grand-mère dans une caravane. Une vie de grand-air, d’autonomie, de liberté. Elle était astrologue et utilisait l’ordinateur pour être plus rapide, mais elle avait tout de même besoin d’écrire sur papier toute la procédure. Je me rendais bien compte que pour moi, c’était instinctif.
A l’école, j’étais un très bon élève, dans les matières scientifiques notamment. Mais on séchait souvent les cours avec mon frère et ma sœur. On marchait en forêt, on glandait au bord de l’eau… Du coup, j’ai quitté le lycée peu de temps avant le bac.
J’ai été orienté vers l’électrotechnique, pas vraiment mon truc. Une seule matière m’intéressait, l’heure d’ informatique hebdomadaire.
Jeune adulte, je me suis retrouvé sans ressources. J’ai pu entrer dans les métiers du transport. Je faisais des centaines de kilomètres chaque jour, pour livrer des colis la nuit. Et je dormais dans ma voiture.
Petit à petit, en m’appuyant sur des entreprises d’insertion et des organismes de formation, je suis devenu chauffeur poids lourd. J’ai expérimenté les longues ballades à travers l’Europe, la découverte de l’étranger, la liberté sans personne pour vous surveiller... Une certaine idée du bonheur.

Puis, à trente ans passés, j'ai rencontré ma future femme et l’envie de travailler dans informatique est revenue peu à peu. La naissance de mes deux enfants a rendu ce désir concret : il fallait que je cesse d’être par monts et par vaux, que je me stabilise.
J’ai profité des allocations chômage pour la première fois de ma vie et j’ai pu bénéficier d’une formation dans les métiers du développement web.
Aujourd’hui, c’est officiel : je suis un professionnel de l’informatique et j’ai la possibilité de devenir CTO, c'est-à-dire Chief Technical Officer.
Je ne suis pas surpris par mon parcours. J’ai toujours pris soin d’avancer au mieux, avec les moyens du bord. Mon prochain rêve est de nous installer, avec mes enfants, en camping-car tout en développant mes activités en informatique. En somme, concilier la liberté et la sécurité, puisque c’est visiblement ce que j’aime."

 

Propos recueillis par Antoine Couder / Photo DR 

Partagez ce témoignage

PLUS D'HISTOIRES

Selim

"Pour moi, plaire a toujours été important voire vital. Mon père était gendarme, on déménageait tout le temps au gré de ses mutations et je devais sans cesse m’intégrer. C’était pénible mais j’ai dû m’armer de trucs et astuces pour savoir me vendre et séduire les autres. Ces soucis d’intégration...

Lire la suite

Nazanin

"J’avais 11 ans quand, deux mois avant la révolution iranienne, ma famille et moi avons quitté Téhéran pour nous installer dans le Midi de la France. Si mon père n’avait pas eu de réserves d'argent en France, nous nous serions retrouvés sans rien. Après notre départ, mes parents ont longtemps...

Lire la suite

Jean-François

"C’est enfant que j’ai pour la première fois compris que les filles et les garçons s’habillaient différemment. Je suis d’une génération où l’école n’était pas mixte. Chaque jour, je portais les mêmes chaussures, les mêmes culottes, les mêmes pulls. À la sortie des classes, je remarquais que les filles de...

Lire la suite

Claire et Philippe

"Philippe et moi nous sommes rencontrés il y a cinq ans sur Internet. Tous deux passionnés de jardinage, on a vite accroché. Je travaillais depuis dix ans dans le contrôle de gestion où j’avais un super poste, un super chef et un super salaire. Mais même si j’aimais mon travail,...

Lire la suite

Michel

"Un jour, j’ai lu le thème astral de deux copines, dans la rue à Avignon. C’était il y a 20 ans et cela faisait déjà quelques années que j’étais passionné par l’astrologie. Surexcitées, elles m’ont encouragées à en faire mon métier. A cette époque j’étais... banquier. J’avais commencé comme simple...

Lire la suite

Jenny

"D'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais eu aucune confiance en moi, mais j'ai toujours voulu faire rire. A 17 ans, j’ai osé dire à mon père que mon rêve était de faire de la scène. Il a balayé mon ambition d’un revers de la main et à...

Lire la suite

Didi Taihuttu et sa famille

"On nous surnomme The Bitcoin Family car nous avons décidé de vendre tout ce que nous possédions pour acheter des bitcoins et voyager. Nous sommes cinq. Il y a ma femme et moi – nous avons 39 ans chacun - et nos trois filles, Joli, Juna et Jessa, qui ont...

Lire la suite

Bertrand

"J’habite Villeurbanne, la plus petite des grandes villes de France. Mon parcours scolaire, en ZEP, me promettait un destin normatif : master, CDI, tickets restos. Après un bac Sciences de l’Ingénieur mention Bien, j’ai intégré un IUT Génie Civil qui allait faire de moi un technicien supérieur du bâtiment et...

Lire la suite

Imane

"Le parcours qui m’a menée à entreprendre est assez classique. Après mon école de commerce, j’ai travaillé en banque, en entreprise et sur les marchés financiers. J’y ai consacré toute ma carrière. Mais une autre conviction m'animait depuis plus de dix ans : le domaine de l’alimentation, ses bienfaits et...

Lire la suite

Alexandra et Natacha

"Il y a trois ans et demi, ma sœur et moi avons décidé de nous lancer dans une aventure commune. J’étais avocate en droits des affaires et propriété intellectuelle mais j’avais fini par aller au travail avec des pieds de plomb. Ma sœur, elle, était entrée chez Mercedes Benz au...

Lire la suite