Charlayne Vilmer : Trouver sa vocation à 32 ans

Charlayne Vilmer

Née en Bourgogne dans une famille ouvrière, Charlayne a, très tôt, appris le sens du travail, de l’argent et de la méritocratie. Si ses deux parents ont eux-mêmes emprunté le chemin de la reconversion, elle était loin d’imaginer que ces parcours allaient indirectement l’inspirer.

Victoria Guillomon : la voix de la génération engagée

Victoria-Guillomon

“Je veux dévouer ma vie à l’engagement”, très jeune, Victoria met des mots sur sa vie future. Issue d’une famille d’agriculteurs, Victoria Guillomon a été témoin, dès son plus jeune âge, des ravages du changement climatique. La sécheresse, les rendements en baisse, l’anxiété qui règne dans le monde agricole… Victoria les a vus, les a ressentis, et les a consignés dans les pages de son journal intime.

Thomas Huriez : en mode écolo

thomas-huriez

Dans le monde de la mode, Thomas Huriez n’est pas un nom ordinaire. Informaticien de métier, il a décidé de faire un pas audacieux vers un secteur où l’éthique et le made in France sont souvent négligés.

Les jeunes et le travail : le regard de Jasmine Manet

jasmine-manet

Flemmards, fainéants, revendicateurs… Les idées reçues sur les jeunes et leur rapport au travail sont nombreuses. Les nouvelles générations mettent la question du sens au centre de leurs activités professionnelles. Ce qui génère des questionnements et des attentes parfois incompris par les entreprises.

Angela Portella : la quête de la liberté

Comment se sentir libre et épanouie ? C’est la question qu’Angela Portella s’est toujours posée. Élevée dans le carcan des traditions italiennes, Angela a toujours aspiré à une vie plus grande, plus libre. La surprotection de ses parents l’a maintenue dans une bulle, l’empêchant de vivre pleinement.

Bernard Garnier de Labareyre : Trouver son “et”

bernard-garnier-de-labareyre

Né en Tunisie, sa relation fusionnelle avec sa mère façonne son univers et éveille en lui une passion pour le monde féminin. Bijoux, dessins ou encore peintures rythment ses créations et nourrissent son attrait pour l’art. Mais à l’école, Bernard Garnier de Labareyre sent que ses hobbies sont en décalage avec ses camarades, plus enclin au football que lui.

Vous inscrire à notre newsletter