« Repartir de zéro rend très humble » Laure « Il m’a fallu 3 ans pour quitter un poste de directrice marketing à la région Ile de France et prendre mon destin en main. Jusqu’à cette démission, à 39 ans, mon parcours est plutôt linéaire. Mes parents travaillent tous les deux dans la banque et, même s’ils m’éveillent…

Lire la suite

« les métiers manuels sont toujours mal payés et peu valorisés » Renan « Avant d’être un homme heureux, mon parcours n’a pas été simple. Durant mon enfance, je suis durement marqué par les divorces successifs de mes parents qui me conduisent de Montpellier à Bordeaux jusqu’à la banlieue parisienne. Là-bas, je suis élevé par ma grand-mère…

Lire la suite