Laurent Moisson : d’accord ou non avec lui ?

laurent.moisson

N'hésitez pas à lui répondre en lui faisant parvenir vos commentaires et en partageant cette vidéo.

Laurent Moisson, co-fondateur du Média les Déviations- a choisi un nouveau format de vidéo pour faire le point sur le changement de vie et les grandes thématiques qui y sont liées. La plupart d’entre elles ont été développées dans notre mook qui est toujours en vente via ce lien.

Voici quelques des thèmes qu’il aborde très librement. Etes vous d’accord avec lui ou non ? N’hésitez pas à lui répondre en lui faisant parvenir vos commentaires et en partageant cette vidéo.

Laurent Moisson poursuivra l’échange avec vous !

1/ Le changement de vie, phénomène nouveau ?

“Il a toujours existé. (…) Mais je pense que nous vivons l’une des premières périodes de l’histoire de l’humanité où on peut décider de changer de vie. (…) C’est plus simple à notre époque qu’à une époque où la misère était partout.”

2/ Le télé travail, allié de la néo ruralité ?

“C’est un accélérateur du changement de vie. C’est la déviation même de ce que j’appelle la déviation subie. C’est celui qui vous est tombé dessus. On a appris, malgré nous à travailler d’une autre façon. (…) Maintenant qu’on m’a obligé à l’expérimenter, j’y ai pris goût ! Je n’irai plus vivre là où je travaille, je veux travailler là où je vis”.

3/ Faut-il être entrepreneur pour changer de vie ?

“Ce n’est pas obligé ! Il y a 1 000 façons de changer de vie sans être entrepreneur. Mais il se trouve que l’entrepreneuriat est un moyen de changer de vie. (…) La question est avant tout : “est-ce que vous êtes à l’aise avec le risque ? “

4/ “The Big Quit” : un signe de la fin d’un système, ou un caprice d’enfants gâtés ?

“C’est nouveau : avant il fallait travailler pour vivre. Avant quand on avait des états d’âme et qu’on ne voulait pas bosser, c’était très compliqué. Aujourd’hui, on est dans des sociétés où l’on peut se dire : j’ai moyen d’avoir un niveau de vie inférieur. Je vais vivre avec moins et me concentrer sur l’essentiel. ( …) L’argent ne fait pas forcément le bonheur et je ne suis pas obligé de courir après un statut. (…) Je peux trouver le bonheur avec des choses plus simples. (…) Avant on risquait beaucoup plus gros.”

5/ La France soutient-elle les changements de vie ?

“On est dans un pays où il faut plus de six générations pour passer des classes les moins aisées aux classes moyennes. C’est deux générations en Europe du Nord. On est dans un pays figé. Mais paradoxalement on a un système public et parapublic qui financent pas de mal de possibilités de changer de vie.”

Alors d’accord ou pas d’accord avec Laurent Moisson ?

Quête de sens, changement de vie - découvrez le magazine "Les déviations" pour vous aider à faire le point...
Quête de sens, changement de vie – découvrez le magazine “Les déviations” pour vous aider à faire le point…
Catégories

Inscription à la newsletter

Les déviations est né d’une idée simple :
raconter des histoires de gens qui ont changé de vie.

Suivez nos événements

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter