Les Français ne s’éloignent pas du travail. Ils demandent plus de sens dans leurs missions.

Les Français ne s'éloignent pas du travail. Ils demandent plus de sens dans leurs missions.

43 % des actifs français envisagent de quitter leur emploi actuel dans les deux prochaines années.

C’est la conclusion du rapport intitulé « Du sens à l’ouvrage : comprendre les nouvelles aspirations dans le travail ». Ce rapport a été publié jeudi 22 juin par le Projet Sens. C’est une association de dirigeants engagés pour redonner du sens au travail.

Par Laurent Moisson.

« En 1990, 60 % des actifs estimaient leur travail essentiel »

Il révèle que 43 % des actifs français envisagent de quitter leur emploi actuel dans les deux prochaines années. Ceci afin de se mettre en recherche d’un travail offrant plus de sens. Cette recherche de sens a été exacerbée par la crise sanitaire, les préoccupations environnementales croissantes et la diminution du chômage.

Des aspirations que nous avions bien vues chez Les Déviations. Elles évoluent toujours plus rapidement vers des emplois avec une vocation écologique, plus d’autonomie et une plus grande participation à la gouvernance de l’entreprise. Actuellement, seulement un actif sur cinq considère son travail comme très important. Ceci marque un déclin significatif par rapport à 1990, où 60 % des actifs estimaient leur travail essentiel.

« La rémunération est désormais le facteur de motivation principal pour 45 % des actifs en 2022 »

Petite surprise : La rémunération, qui était le principal moteur en 1993 pour 33 % des travailleurs, est désormais le facteur de motivation principal pour 45 % des actifs en 2022. L’étude met également en lumière le problème des contraintes administratives et de l’administration excessive au sein des entreprises. C’est un obstacle majeur pour 66 % des cadres du privé et 76 % des cadres du secteur public. En la matière, les jeunes cadres sont particulièrement touchés.

Pour remédier à cette situation, le Projet Sens préconise :

  • de donner plus d’autonomie aux travailleurs.
  • d’identifier les obstacles au sein des équipes,
  • d’offrir des perspectives d’évolution via des missions enrichissantes et une gestion de carrière efficace et une formation continue.

L’association appelle également à une réelle considération et reconnaissance des employés, indépendamment des évaluations annuelles.

Du bon sens, en somme.

Catégories

Inscription à la newsletter

Les déviations est né d’une idée simple :
raconter des histoires de gens qui ont changé de vie.

Suivez nos événements

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter