• 27 avril 2022

Séverine Cabrit : “magnétisme, ne jamais dire jamais…”

"Séverine, je suis médium et je viens de recevoir un message de la part de « Sainte-Thérèse » qui est très contente de votre cheminement et que vous en soyez là où vous en êtes maintenant."

Séverine Cabrit organisait hier mardi 26 avril 2022 dans une salle de la Fondation Apprentis d’Auteuil à Paris une conférence avec de nombreuses mises en situation. Les Déviations étaient partenaires de cette soirée qui a réuni plus d’une soixantaine de personnes. Un très joli succès.

Séverine Cabrit qui a différentes casquettes fait également partie de la team des coachs Les Déviations. Voici comment elle s’est présentée au début de son intervention :

“Je m’étais jurée de ne jamais devenir magnétiseuse…”

Je vais vous raconter mon histoire car vous ne me connaissez peut-être pas. Je suis issue d’une famille de magnétiseurs. Ma grand-mère était magnétiseuse, mais on n’en parlait pas. C’était caché dans la famille. Depuis toute petite on m’a dit : “de toute façon, tu le deviendras aussi”. Dans ma tête, cela a toujours été hors de question ! Depuis l’âge de trois ans, j’ai toujours su ce que je souhaitais faire : je voulais gagner de l’argent, travailler dans la finance. C’est ce que j’ai fait. J’ai été la directrice financière des Apprentis d’Auteuil où nous sommes ce soir pour la région Sud-Ouest. J’ai rejoint cette Fondation par hasard quand mon mari a été muté à Toulouse – nous étions à Orléans-.  J’ai accepté de diviser mon salaire par deux, à l’époque. C’est une fondation catholique, vous le savez peut-être. J’étais la seule femme dans un comité de direction composé de cinq hommes qui commençait toutes les réunions par une prière. Je n’étais pas pratiquante. Quand on arrive là dedans c’est bizarre. Un jour, j’ai essayé de réciter la prière avec eux , il s’est passé un truc de fou, je me suis mise à pleurer. J’ai senti un amour infini. C’est parti comme cela.

Quand j’ai quitté Les Apprentis, la troisième personne que j’avais prise en magnétisme m’a dit : “Séverine, je suis médium et je viens de recevoir un message de la part de « Sainte-Thérèse » qui est très contente de votre cheminement et que vous en soyez là où vous en êtes maintenant.” Et Sainte Thérèse c’est la patronne des Apprentis. Ses reliques sont juste à côté. – NDLR : elle pointe le lieu de la main.- Pour moi, il n’y a pas de hasard, l’univers se débrouille toujours pour que tout se passe bien.

“Trois jours après sa mort, ma grand-mère est venue m’initier…”

J’avais déjà mon entreprise quand j’étais Daf, puisque j’étais coach, le week-end et pendant mes RTT. Et ma grand-mère est décédée. Trois jours plus tard, elle est venue m’initier avec mon arrière grand-mère. Waouh ! Cela a été l’ouverture de tout ! Déjà que j’étais ultra-sensible avant. Six mois plus tard, je me suis retrouvée avec le bras droit paralysé. Tout simplement !  Un neurologue à Toulouse m’a dit : « le bras, je ne vois pas comment vous allez le récupérer. Avec ce que l’on voit à l’IRM, c’est la chaise roulante dans deux mois ». Je passe d’autres examens, mêmes diagnostics. J’ai appelé mon chef pour quitter mon poste, cela a été dur, un poste de Daf, on ne vous laisse pas partir comme cela. Du jour où j’ai décidé de quitter mon poste, mon bras est revenu. C’était vraiment impressionnant. 

(…) Je suis quelqu’un qui assume ma mission. Je considère que la mienne est d’aider les gens. Je vais y consacrer toute mon énergie, donc mesdames vous pouvez prendre exemple sur moi : le ménage, la bouffe, le repassage, moi je ne fais pas ! J’assume ailleurs. Mon mari le sait. J’ai pris un militaire, c’est pratique ! Il sait tout faire ! 

“Une première guérison qui a tout changé”

(…) A l’époque j’avais une femme de ménage qui m’a dit je dois arrêter j’ai un problème de santé, le tunnel carpien bouché, je n’ai pas envie de me faire opérer, vous ne voulez pas essayer. J’ai hésité mais je l’ai fait et cela a marché. Un mois après, elle m’a envoyé 40 patients. Elle connaissait beaucoup de monde. C’est comme cela que du jour au lendemain je me suis retrouvée avec plus de clients en magnétisme qu’en coaching. Comme quoi, cela m’a rattrapée !”

Le premier numéro Les Déviations est toujours en vente dans les kiosques ou via ce lien.

Séverine Cabrit avait récemment animé un live sur nos supports sur le thème : “comment se lancer dans l’entrepreneuriat”. Nous vous proposons de le revoir. N’hésitez pas à lui poser des questions via notre page Facebook ou via la section commentaire de cet article :

Le site officiel de Séverine Cabrit

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Catégories

Inscription à la newsletter

Les déviations est né d’une idée simple :
raconter des histoires de gens qui ont changé de vie.

Suivez nos événements

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter