Adrien Sfecci : du burn out à la reprise d’entreprise

Adrien subit successivement un divorce, un burn out et une remise en question complète de sa vie.

Une fois ses études terminées, Adrien Sfecci se lance dans une entreprise ambitieuse : créer sa propre enseigne de fleurs à Nice. Mais très vite, c’est la descente aux enfers.

En l’espace de 6 mois, il a un impayé. Lui qui ne s’est encore jamais versé de salaire voit sa société liquidée. Sa vie personnelle est durement impactée. Adrien subit successivement un divorce, un burn out et une remise en question complète de sa vie.

Adrien Sfecci est finalement recruté par Lidl, en tant que responsable secteur.

Mois après mois, il reprend confiance en lui. Il découvre la satisfaction de recevoir un salaire pour le fruit de son travail et comprend les erreurs qu’il a commises en tant qu’entrepreneur.

Le jour de ses 30 ans, son père, à la tête de l’entreprise Orsteel, lui fait comprendre qu’il a besoin de lui. C’est un tournant pour Adrien Sfecci : c’est décidé, il va reprendre l’entreprise familiale avec son frère.

8 ans plus tard, il nous raconte comment il a multiplié le chiffre d’affaires par 10, tout en alliant valorisation de savoir-faire anciens, excellence et innovation technologique vertueuse sur le plan environnemental.

D’autres parcours inspirants vous attendent dans nos livres et magazines. Ils sont disponibles en librairie et sur notre site internet.

Pour en savoir plus sur son histoire, écoutez son podcast (deux épisodes) :

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter