Edouard Monti : “ça va s’améliorer, ça va bien aller” – en partenariat avec Chance-

"Je ne voyais pas véritablement la finalité de ce que je faisais ! Mais je n'ai pas voulu renier mes neuf premières années de vie professionnelle".

« Ça va s’améliorer, ça va bien aller ».

C’est ce qu’Édouard Monti, 33 ans, ne cessait de se répéter pour tenter de faire face à la charge mentale que représentait son travail de consultant qu’il a exercé pendant neuf ans. Ingénieur de formation, il a fait l’ESTP à Paris, un stress omniprésent a fini par entamer sa vie personnelle. “Ce stress m’accompagnait quand j’allais diner ou quand j’étais en week-end. Mon entourage le voyait.” Malgré le côté souvent enrichissant et challengeant de ses missions, la lassitude a pris le dessus jusqu’à éteindre sa motivation.

“Ce qui me lassait était ne ne pas avoir un fil rouge conducteur stable et que je sers en permanence. Je ne voyais pas véritablement la finalité de ce que je faisais. (…) Il fallait que je trouve des ressources qui n’étaient pas naturelles pour pouvoir bien travailler.”

“En commençant le parcours, je savais trois choses”.

Fini alors de se trahir pour ne « pas faire de vagues », Édouard souhaite changer. Il décide de remplacer « ça va s’améliorer » par « fais ce qu’il te plait » en amorçant un parcours d’accompagnement. Il se souvient : “C’était le premier janvier 2020, j’avais déjà un peu réfléchi à la chose. Si j’étais resté chez moi avec une feuille blanche, je pense que je serais encore en train de faire un parcours de compétences.”

Quand j’ai commencé le parcours, je savais trois choses : je savais que j’allais changer de métier. Je savais que je ne voulais pas renier ce que j’avais fait jusque-là. Je voulais que la suite de mon parcours se bâtisse sur ce que j’ai fait pendant ces neuf premières années. La troisième chose que je savais, c’était que je voulais faire quelque chose qui me plaise.”

Ce parcours qui l’a aidé à recontacter son instinct et à « ranger sa chambre », le voici : https://go.chance.co/video-edouard

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter