Kee-Yoon Kim : d’avocate au rire… puis d’humoriste à chanteuse !

Keeyoon Kim

"On se trouve mille excuses jusqu’au moment où on réalise que ce ne sont que des excuses pour se voiler la face ! Je me suis donc lancée !"

Kee-Yoon Kim est une jeune chanteuse d’origine coréenne. Elle a grandi à Paris où elle se passionne très tôt pour la musique. Elle apprend le piano, puis le violon, mais son niveau ne lui permet pas cependant d’entrer au Conservatoire de Paris comme elle en rêve. Elle se redirige vers des études de droits. Un choix et une profession qui rassurent ses parents… Kee-Yoon fait ses études à Assas, Science Po Paris et l’Essec. « Tout naturellement, je suis devenue avocate d’affaires dans un très magnifique cabinet qui s’appelle Bredin Prat ». Un très joli parcours !

Un début de carrière fulgurant

Deux mois avoir prêté serment, Kee-Yoon passe le concours d’éloquence de la Conférence, qui existe depuis plus de 200 ans. La première partie est une une épreuve d’éloquence orale de 10 minutes devant un public. Kee-Yoon décide d’incorporer des blagues à son discours. Malgré la peur de faire un bide, elle réussit à faire rire l’audience dès sa première blague : « Ça a été un moment fabuleux, je m’en souviens comme quasiment une scène de film ». Elle qui n’avait jamais envisagé une carrière d’humoriste réalise que dans son esprit une porte venait de s’ouvrir : « Si j’arrive à faire rire les gens pendant 10 minutes, avec un peu de travail je peux faire rire les gens pendant 1 heure ».

Kee-Yoon gagne le concours d’éloquence et devient pendant un an la Secrétaire de la Conférence. A la fin de ce mandat, elle se demande si elle doit continuer en tant qu’avocate ou se lancer dans une carrière d’humoriste. Comme on peut l’imaginer, elle se pose beaucoup de questions durant cette période : « Est-ce que c’est le bon moment ? Ne vaudrait-il pas mieux attendre 6 mois, ou un an de plus ? Avoir un peu plus d’argent de côté ?” Kee-Yoon fait alors ce constat : ” On se trouve mille excuses jusqu’au moment où on réalise que ce ne sont que des excuses pour se voiler la face ». Sa décision est prise : elle se donne un an pour bien préparer son projet, et le financer, notamment en faisant des économies. D’avocate à comique, sa décision est prise. Il faut l’assumer…

Un tremplin vers le rire

Kee-Yoon participe à un tremplin du Montreux Comedy Festival qu’elle gagne, ce qui lui permet de participer à ce prestigieux festival. Tout n’a pas été aussi simple que cela ! Elle était épuisée physiquement en rangeant sa robe d’avocate dans sa penderie. Le premier mois qui a suivi son départ du cabinet, elle passe quasiment 22 heures par jour à dormir, comme pour se remettre de la charge de travail qu’elle a eu en tant qu’avocate ! Plus reposée, malgré le stress lié au lancement de sa nouvelle activité, elle commence à écrire son spectacle, rencontre d’autres artistes. Ce travail porte ses fruits. Elle présente son premier show au Théâtre du Gymnase : Jaune Bonbon. Un one women show qu’elle joue pendant 3 ans : « J’ai eu beaucoup de chance, je pense que ma déviation avait plu aux journalistes, , j’ai eu pas mal de presse très vite ».

Mais l’histoire de Key-Yoon n’est pas terminée… Dans ce spectacle, elle ose interpréter une chanson qu’elle a elle même écrite et composée ! “Je me pensais incapable de la chanter en public ! En fait, je me rendue compte que les gens ont beaucoup aimé. Du coup, j’ai continué et j’en ai composé trois nouvelles pour mon second spectacle : Tropique du Panda ».

La suite ? Une de ses amies vient la voir sur scène, et elle est emballée par son show et par ses chansons. A la fin du spectacle, elles prennent un verre ensemble et cette dernière lui dit : « Kim, c’est une évidence, il faut que tu fasses un album ! ».

Kee-Yoon n’hésite pas alors à relever un nouveau défi et à se remettre en question ! Elle prend des cours de chant et entame une carrière de : chanteuse !

Découvrez son parcours très inspirant. N’hésitez pas à le commenter et à le partager.

Quête de sens, changement de vie - découvrez le magazine "Les déviations" pour vous aider à faire le point...
Quête de sens, changement de vie – découvrez le magazine “Les déviations” pour vous aider à faire le point… via ce lien

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter