Mickael Pan : Façonner son environnement avant qu’il ne nous façonne nous-mêmes

Devenir entrepreneur finalement, c'était un choix… parce que je n'avais pas le choix.

L’interview de Mickael Pan, cofondateur de la marque d’imperméables Flotte, a commencé sur cette phrase énigmatique.

Une phrase qu’il a clarifiée juste après par une autre, absolument limpide, elle. « Aujourd’hui, c’est très sexy de dire : « Je suis un autodidacte, j’ai réussi tout seul, je suis parti from scratch, j’ai galéré ». Mais moi quand j’ai arrêté l’école, quand je me suis fait virer du collège, ils ont tous dit : « Ce mec-là, il ne foutra rien de sa vie ». »

Le récit qu’il délivre d’une voix assurée qui a gardé l’accent du 9.3 est clair : avec lui, on ne joue pas. Alors, petite note à l’intention de ceux qui envisagent de se lancer pour des raisons « d’alignement éthique » ou par goût des caméras : la démarche entrepreneuriale de Mickael était bien plus abrupte.

C’était lancer sa boîte ou passer 40 ans à trimer, coincé en bas de l’échelle sociale.

Vous retrouverez son témoignage dans notre ouvrage « Changer de vie, changer le monde par l’entrepreneuriat », en vente sur notre site. Nous l’avons fait commenter par un entrepreneur chevronné habitué à accompagner des professionnels sur la voie de l’entrepreneuriat.

Si vous envisagez de vous lancer vous-même, n’oubliez pas que nous pouvons vous accompagner. Plus d’informations sur notre site.

Pour en savoir plus sur son histoire, écoutez son podcast (deux épisodes) :

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter