Victoria Guillomon : la voix de la génération engagée

Ce qu’elle veut, c’est dédier sa vie à l’écologie !

“Je veux dévouer ma vie à l’engagement”, très jeune, Victoria met des mots sur sa vie future.

Issue d’une famille d’agriculteurs, Victoria Guillomon a été témoin, dès son plus jeune âge, des ravages du changement climatique. La sécheresse, les rendements en baisse, l’anxiété qui règne dans le monde agricole… Victoria les a vus, les a ressentis, et les a consignés dans les pages de son journal intime.

Pour elle, l’écriture est plus qu’une passion, c’est une arme contre la solitude et un moyen d’exprimer sa vision du monde qui se démarque de celle de sa génération.

Mais devenir écrivaine n’est pas perçu comme un “vrai métier”. Alors, elle se range dans les cases et entre en école de commerce.

Tout bascule lors d’un voyage humanitaire en Inde qui va lui faire découvrir une réalité différente et faire naître en elle un grand questionnement : “Qu’est-ce que je veux profondément faire dans ma vie ?”.

Alors après ses études et un stage chez nous, Victoria se rend compte que la vie de bureau n’est pas faite pour elle (On ne sait pas trop comment le prendre…).

Ce qu’elle veut, c’est dédier sa vie à l’écologie !

Les Déviations sont ravis d’avoir participé à son changement de vie, qui a débouché, entre autres, sur la création de son podcast Nouvel Oeil et la sortie de son dernier livre : Tu penses quoi de la vie mamie ?, aux éditions Fayard.

Retrouvez plus de témoignages comme celui-ci dans nos ouvrages disponibles en librairie et sur notre site.

Pour en savoir plus sur son histoire, écoutez son podcast :

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter