Ariane Dubois : “réapprendre à vivre après un burn out”

Témoignage : Ariane Dubois

"Y a un truc qui m'arrive en pleine gueule (...) c'est la vacuité de ma vie !"

Ancienne styliste, Arianne a travaillé dans le milieu de la mode pendant 10 ans. Elle a commencé sa carrière en bas de l’échelle au Maroc en faisant des photocopies avant de grimper les échelons à Barcelone en tant que directrice de collection.

Alors que sa vie semble  « parfaite », elle se refuse d’admettre que « quelque chose ne va pas ». Très vite, elle réalise que « le travail est devenu une prison,  trop restrictive pour elle». Un jour, en plein milieu d’une réunion, elle craque, prend ses affaires et rentre en France. Elle s’installe alors chez sa grand-mère en Poitou-Charentes. Là pendant six mois, elle déprime tout en essayant de redonner du sens à sa vie.

Elle se met à lire des livres de philosophie. C’est en se plongeant dans Spinoza qu’Ariane redécouvre ce que la joie vivre et le libre-arbitre signifient. Ariane écrit un livre, où elle crée son avatar qui évolue  au XVIème siècle à la cour de François 1er. Elle est alors invitée dans plusieurs émissions pour parler de cet ouvrage.

De fil en aiguille, elle se fait remarquer. Notamment par Stéphane Bern qui lui propose de collaborer dans l’émission quotidienne qu’il anime France 2 sur l’Histoire et le patrimoine. C’est ainsi qu’Ariane devient journaliste spécialisée en histoire pour cette chaîne. Toujours sur cette lancée dynamique, elle écrit et publie un nouveau livre, “Ne t’inquiète pas, tout va bien” – Editions Flammarion- qui raconte son burn out et dans lequel elle livre les secrets de sa renaissance.

Retrouvez des portraits inspirants largement mis en avant dans notre revue sur la quête de sens et le changement de vie en vente ici.

Reportage-montage : Sydney Klasen / Interview : Laurence Vory

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter