Le télétravail, un danger pour la culture d’entreprise et l’engagement collaborateur ?

télétravail

Chaque organisation doit pouvoir trancher à l'aune de sa propre culture, de ses ambitions et des besoins de ses collaborateurs.

Les jours passent et les articles se multiplient sur le sujet. Certains louent les avantages du télétravail sur le bien-être des salariés, quand d’autres s’inquiètent du désengagement qu’il pourrait entraîner. C’est ce que craint Thierry Chambon, Directeur Général d’Energisme, qui a décidé de privilégier au maximum les réunions en présentiel dans son entreprise. Il explique son choix dans un article du Figaro: « Performances, implication… Pourquoi le télétravail gangrène l’engagement du salarié. » Voici ses 3 arguments principaux :

1. Le présentiel serait incomparable pour la cohésion, la collaboration et la créativité en équipe.

Se retrouver physiquement dans une salle réduit les distractions, favorise les échanges spontanés et les étincelles créatives. La collaboration et les échanges d’idées sont facilités par l’usage optimal d’outils, comme les tableaux blancs ou les maquettes.

Le langage non verbal, les micro-expressions apportent également une grande richesse de communication et donnent la possibilité d’adapter son discours en temps réel. Ces éléments sont imperceptibles en virtuel.

2. Le travail à distance réduirait l’engagement des salariés

Le télétravail détacherait peu à peu le salarié de son entreprise, ce qui induirait deux risques importants :

  • Pour l’employé, celui de ne voir que son salaire à la fin du mois.
  • Pour l’employeur, celui de ne voir que le volume de travail.

Mais le meilleur élément dans une équipe n’est pas forcément celui qui abat le plus de travail. D’autres indicateurs, comme le sens de l’engagement, la capacité à se porter volontaire ou l’esprit d’équipe sont tout aussi signifiants.

3. Une solution : le travail hybride

Thierry Chambon encourage l’idée du travail hybride, qui consiste à mêler réunions en présentiel et virtuelles. L’essentiel étant, selon lui, de rester flexible : « chaque organisation doit pouvoir trancher à l’aune de sa propre culture, de ses ambitions et des besoins de ses collaborateurs. »

Et vous, voyez-vous le télétravail comme un danger ?

Catégories

Inscription à la newsletter

Les déviations est né d’une idée simple :
raconter des histoires de gens qui ont changé de vie.

Suivez nos événements

Laisser un commentaire

Vous inscrire à notre newsletter